Premières lignes #88

Dans son premier roman, Miguel Bonnefoy emmène son lecteur au Venezuela. On suit le parcours d’Octavio, un héros atypique qui souffre d’analphabétisme, depuis son bidonville natal jusqu’à son errance au cœur de ce pays qu’il apprend à aimer et à comprendre.

Vénézuela. Picacho de Galipan. La Guaira.

Dans le port de La Guaira, le 20 août 1908, un bateau en provenance de La Trinidad jeta l’ancre sur les côtes vénézuéliennes sans soupçonner qu’il y jetait aussi une peste qui devait mettre un demi-siècle à quitter le pays. Les premiers cas se présentèrent sur le littoral, parmi les vendeurs de pagres et les marchands de cochenille. Puis suivirent les mendiants et les marins qui, aux portes des églises comme aux portes des tavernes, éloignaient à force de prières les misères et les naufrages. Après une semaine, le pavillon de quarantaine fut hissé et on décréta qu’il s’agissait d’une épidémie nationale.

Miguel Bonnefoy. Le voyage d’Octavio. 2015

Les premières lignes sont des rendez-vous hebdomadaires initiés par Ma Lecturothèque. Les Premières lignes des autres participants sont à découvrir sur son blog.

Light & Smell

Blog de chroniques littéraires

scribeaccroupi.fr

L'envie de venir au musée... et d'y revenir souvent !

SO MANY PARIS

Le tour du monde en 20 arrondissements, pour voyager sans quitter Paris

Mumu dans le bocage

Jamais sans un livre

Un ballon d'eau chaude

"Je reprendrai la route, le monde m'émerveille, J'irai me réchauffer à un autre soleil"

Les Jolis Choux Moustachus

Critiques Cinéma et Littérature. Les échanges des Jolis Choux Moustachus sur ce qu'ils aiment lire et voir.

Lilly & books

Blog littéraire, lifestyle & boostyle

Caro Tricote

Broder partout, tout le temps!

Parisiennes

Magazine : Lifestyle, Mode, Beauté

Moonlight Symphony

Nina Gorlier. Blogueuse littéraire. Autrice chez Magic Mirror Editions

28 films plus tard

Le blog Cinéma et Divertissements pensé à dos de licorne sous une pluie d'hémoglobine

Mathias Bon Studio

BROCANTE ET DÉCORATION D’INTÉRIEUR

RÊVE familier

Blog Culture et Nourriture

A nos heurs retrouvés

“Elle dit aussi que s'il n'y avait ni la mer ni l'amour personne n'écrirait des livres.” Marguerite Duras