Novembre #13

Assister à une première rencontre dans une file d’attente / Entendre une jeune fille guider un malvoyant dans une exposition / Faire le compte des heures de don de soi par mois / Cuisiner un repas de maîtresse de maison / Comparer les affiches de Mucha et le vitrail de la cathédrale Saint-Guy / Commander du phil Aviso / Les bottes roses à clous dorés / Préparer les cadeaux de Noël / Visite privée de la BNF / L’enthousiasme de Juliette lorsqu’elle parle des transports automatiques de documents / Les architectes et les bibliothécaires ne font pas bon ménage / Vincent L. est bien le neveu de Jérôme / Chercher une chèvre en plein treizième / Se rappeler les bons souvenirs / Ce n’est qu’un au revoir / Tu veux que je te montre des photos de Mimi ? / Croiser deux fois Thibault en deux semaines à cent cinquante kilomètres de distance / Double coïncidence : ma prof de seconde en grande discussion avec un camarade de master / Boire un chocolat chaud avec Astrid au QG / Proposition de nouvel an à Cabourg / Croiser Sylvain G. au théâtre Montfort / Discuter avec Anne-Céline : brunch parisien et plantes en pot / Danses bretonnes et chants traditionnels : fêter l’anniversaire de Nolwenn sans Paris-Brest / Deux coqs dansant et grimaçant dans un vestiaire / Assister à une pièce jouée comme une première prise de cinéma / Admirer les oeuvres du génie du clair-obscur / Passer un week-end en Normandie / On a eu la même idée / Croiser cet homme aux longs cheveux gris à l’aller comme au retour / Découvrir des nouvelles boutiques / Participer à un vernissage coloré, rentrer en compagnie de Jacominus / La semaine des deux sorties en trois jours / Jouer aux conférenciers / Passer derrière l’horloge / Leïla Bekhti en castratrice atrophiée / Des tartelettes comme à l’atelier / Déplorer qu’on ne considère toujours pas les enfants comme des personnes à part entière / Créer un jeu de cartes impressionnistes…

D’après une idée de Mokamilla

Publicités

Octobre #12

Dans l’ordre croissant : les sept mois du premier bébé que j’aime, les 26 de la Bretonne et de la randonneuse sur le chemin de Saint-Jacques, les 27 de la nouvelle tourangelle, les 28 des 90, les 29 de mon petit chat les pieds dans le sable en plein Paris, les déjà 85 aux quatre sergents, les déjà 92 flan nature et fresque italienne / Un été qui n’en finit pas / Un hommage tourbillonnant à Edmond Rostand / Edmond et Rosemonde, ils se sont bien trouvés / Montmartre ou le village de toutes les tentations / Un saint qui perd la tête / Le traditionnel goûter du jeudi / Vivement les vacances, je le lis dans vos yeux / Une année oppressante mais une belle histoire d’amitié / Marina Fois en harceleuse (perverse) / Faire la liste des expositions à ne pas rater / La semaine des galettes bretonnes / Les restaurants qui s’enchaînent / Subir une décision arbitraire / Encore la maréchaussée, Thomas cette fois / Qu’est ce qu’ils veulent de plus à Champs-sur-Marne ? / Vous avez oublié la majuscule de Rosny-sous-Bois / Recevoir un sms du théâtre / Préparer une deuxième certification / Faire briller les yeux de Papi A / Assurer la relève / Madame la Présidente / Les deux patronnes / Profiter des bords de mer, ça change des tours de stade / Faire des réserves pour l’hiver / Signer la convention pour correspondre avec Séverine Vidal / Fêter le retour de Ketty avec un dé / Avoir une question à poser aux petits bateaux / Constituer un petit groupe à chouchouter / Barrer les tâches effectuées / Rattraper son retard / C’est incroyable d’écrire un truc pareil à même pas trente ans / Tantôt poulet, tantôt boulet / Faire sécher des feuilles de ginkgo pour décorer la table de Noël / Il faut vraiment qu’on fasse une réunion / Celui qui n’a plus envie de rien / Être témoin de l’amour impossible entre Zula et Wiktor sur fond de guerre froide / La Marilyn de l’Est / Réserver les sorties du mercredi pour les trois mois à venir…

D’après une idée de Mokamilla

Septembre #11

Un été qui se prolonge / Une soirée en terrasse à Chelles / De nouvelles têtes / D’agréables retrouvailles / Un emploi du temps qui se remplit / Reprise des activités sportives / Derniers footing en tenue d’été / Week-end familial / Le bébé le plus mignon du monde / Avoir toujours une création en cours / Ceux qui créent les histoires et ceux qui les alimentent / Une glace en bas des marches du château / Celle qui ne sait pas dire non / Des impressionnistes en visite à Londres / La gourde n’est pas toujours celle que l’on croit / Les idées ingénieuses d’une Bretonne en quête d’elle-même / Moi je voulais juste faire un tableau et des listes / Des réunions pour préparer des réunions / Je vais enfin rencontrer Madame B. / Le secret de l’ascendance de R. / Talons et petite robe noire / Le rendez-vous du vendredi soir / Celle qui n’arrive pas à revenir de vacances / Si pas de nouvelles, appelle la maréchaussée / Révérences et compliments / Déjeuner à Vaires reporté / Le lundi des candidatures / Le badminton fédérateur / Le discours des inspecteurs ou comment jouer avec les mots / Celle qui cherche du travail / Conseils et confidences / Retrouvailles à la Maison / Des échanges de pochettes cartonnées / Avec ça, tu l’auras / Moment brunché au milieu des oiseaux / Convoi pépiant jusqu’à la Gare du Nord / Dans deux mois on fait le point / A chacune son tour de parole / Foule devant le musée pour admirer les affiches de Mucha / Huiles essentielles et beurre de karité / Il faudrait un véritable laboratoire / Histoires de famille au Jardin des Tuileries / Grande Première à l’opéra Louis Jouvet / La magie de la mise en scène / Quand les sorcières de l’imaginaire anglais rencontrent la destinée des héros troyens / Déjeuner au soleil chez les parents de Pauline / Randonnée dans les rochers de la forêt de Fontainebleau / Barbizon ou l’alternance agence immobilière – galerie d’artiste / Un dernier jour comme quand on était petites

D’après une idée de Mokamilla

Août #10

Retour aux sources / Supporter un soleil de plomb / Tous aux abris l’après-midi / Courir tôt le matin / Lire le soir / Retrouver Astrid à la Douce heure / On aura bientôt fait le tour de la carte / Thé glacé et smoothie ananas-banane / L’arnaque de la dernière carte jeune / Proposition de voyage à Six-Fours / Ces cartes postales qui n’arrivent pas / Le rose va bien aux métisses / Vivement qu’on puisse lui faire des couettes / Reprise des activités manuelles avec un tissage sur tote bag / Croire en le pouvoir des huiles essentielles / Chercher désespéramment la matricaire / S’habiller d’un rien / Arroser les géraniums / Jouer avec Fripouille / Les plaisirs simples de l’été / La famille un week-end / Quiche, pain de thon et barbecue / Dîner psychologique au pied des marches / Se promener au bord de Loire / Réponse souhaitée avant le 14 août 2018 / Deux lettres recommandées avec accusé de réception / Vous abusez de votre pseudo-légalité et je trouve vos manières bien cavalières / Taboulé en coque, livres et oreiller de voyage / Les glaces de chez Moustache / Une conversation bien laborieuse / Se poser des milliers de questions / Assister à un spectacle de magie / La poésie des ombres chinoises / Entendre les voix d’Arditi et de Luchini au Son et Lumière du château / Pédaler le long de la Loire / Pique-niquer au Clos Lucé entre les machines de Léonard / Rendez-vous interminable avec la conseillère financière / Un festival altermondialiste en Vienne / Fabriquer un tawashi et un poisson en vannerie / Bonsoir monsieur le Maire / L’histoire de Percy et Mary Shelley : comparer la réalité et la fiction / Posologie spéciale religieuses / Le renoncement triste du ministre / Manger une dernière glace chez Moustache / L’école n’est pas une entreprise / Remise en route / Du renouveau dans l’air / Sentir le poids de l’institution scolaire / Préparer une réserve de roman / Le nouveau secrétaire a l’air trop content d’être là / Des idées pour la rentrée

D’après une idée de Mokamilla

Juillet #9

Visiter la maison de Cocteau à Milly-la-forêt / Trouver le jardin très romantique / Des cadeaux pour tout le monde / Quand on n’a pas de sous, on a des idées / Soirée aux frais de la princesse : discours et petits fours / Chanter pour ceux qui partent / Départ précipité. Nuit dans le car. Réveil dans les montagnes / Prune, Uranie, Gaston et Bella / Une semaine au calme / Le grand air, ça fait du bien / Bouteilles d’eau et fruits secs / L’eau de source et les œufs du poulailler / Prendre un selfie avec un poney / Déguster les tartes d’Aïcha / Voir des edelweiss sur les sommets / La couleur des lacs des montagnes / Mon premier trois mille mètres / Mon premier feu d’artifice au champ de Mars / S’immiscer dans les toiles du grand Klimt / Numérique, passivité et attention captive / Visiter Prague en quatre jours / Déambuler dans le cimetière juif / Admirer le baroque des églises / S’imaginer dans la ruelle d’or sous Rodolphe II / La déception de Pauline face à l’horloge astronomique en travaux depuis janvier / Heureusement qu’il n’y a plus personne dès qu’il faut gravir une colline et visiter un monastère / Le sens pratique n’est pas la chose la plus communément partagée / Croire en le pouvoir des pierres / Rêver au grand retour / Un mode de vie plus proche de la nature / Les métiers qui ne servent à rien / Être invitée chez Anne-Céline à la dernière minute / Visiter le palais de la reine avec Juliette et Julia / Un lionceau et une licornette pour le nouveau-né royal / Suivre Amy et ses fantômes dans les ruelles moyenâgeuses du vieil Edimbourg / Ne plus savoir si l’on est à Poudlard ou à Glasgow / Créer des robes au musée et les voir portées sur le catwalk / Une half-pint qui double de volume / Un premier afternoon tea entre la ville haute et la ville basse de Stirling / Une retour riche en péripéties…

D’après une idée de Mokamilla

Cours d’Etegami

Ça faisait un petit moment déjà que les stages de Quartier Japon nous faisaient de l’œil, à moi et à ma copine Marie-Anne. On avait déjà été séduites par la dégustation de thé que nous avait conseillée le directeur de l’école japonaise. Mais en cette fin d’année, ce sont de travaux manuels dont on avait envie.

L’école se situe au fond d’une cours très calme qui donne sur la rue de Clichy. Mariko nous accueille dans une salle de classe (le cadre très scolaire sera le seul bémol) et commence très ponctuellement son cours. L’art de l’etegami (littéralement lettre et dessin) est traditionnel au Japon : il est courant d’envoyer à ses proches des pensées personnalisées et illustrées tout au long de l’année. Mariko nous présente une multitude d’exemples, ses créations, étalés au bord des tables.

Avant de commencer à calligraphier, il faut fabriquer son sceau, la signature que l’on apposera sur nos cartes. Il s’agit de creuser dans un morceau de gomme son initiale japonaise en miroir. Mon é est assez simple puisqu’il est symétrique et rectiligne, plus compliqué pour le ma de Marie-Anne. On s’entraîne ensuite à manier le pinceau à calligraphie et l’encre de Chine. Il faut toujours commencer par les contours à l’encre, ensuite on remplit. Pas facile de maîtriser le trait fin et l’exercice de la spirale s’avère bien difficile.

Mariko nous propose de dessiner des fruits de saison qu’elle a apportés, le contour de nos mains ou l’objet de notre imagination. Après l’appréhension du dessin sans trait de crayon préalable, après plusieurs essais au brouillon et le choix de notre sujet, nous commençons la réalisation de nos cartes. La concentration impose le silence au groupe, l’atmosphère devient très calme, presque zen et chacun se doit de chuchoter. Le passage à la couleur fait exploser les créativités. Les choix des teintes, l’intensité de la couleur et les mélanges donnent des résultats très différents. Pour cela, nous utilisons des tubes d’aquarelle et des pinceaux à réservoir d’eau très faciles à manier.

J’ai choisi une composition avec les fruits apportés par Mariko et une création plus épurée : un oiseau bleu sur une branche de cerisier. Mariko nous traduit quelques expressions et les caractères japonais donnent encore plus de style à nos dessins. Les deux heures passent à toute allure et nous repartons avec notre sceau et deux cartes personnelles.

Difficile de quitter cette ambiance. Marie-Anne et moi terminons l’après-midi dans un salon de thé asiatique rue de la Lafayette qui propose une large gamme de desserts et de thés de toute sorte dans une ambiance chaleureuse et atypique (coup de cœur pour les éventails accrochés au pied des tables, bien utiles en cas de fortes chaleurs).

 

Juin #8

Immersion dans la grande halle de la Villette / Un papillon multicolore et un crocodile boutonneux / Une boutique éphémère pleine de trésors / Fêter l’anniversaire de Juliette dans un bar numérique et gourmand / Préparer un cocktail qui, décidément, passe bien / Commander indien, manger chinois / Visiter le musée Jacquemart-André en nocturne / Le déluge rue Saint-Lazare / C’est marrant de voir des gens en costume / Une pizza et au lit / Soirée en terrasse à Vaires / Week-end à la maison : glace, boutique et brocante / Shakira à Bercy : bête de scène et feu d’artifice / Course d’obstacles et goûter dans le jardin / Confronter le corps et l’esprit / Recevoir le nouveau roman de Gwenaële Robert / Co-voiturage à porte d’Orléans / Faut que je me prépare psychologiquement / Clafoutis pêches menthe sur le balcon / Comme un air de vacances / Compter les départs / Un mois de bilan / Mission d’évitement / Préparer cent cinquante sachets de bonbons colorés / Découper et agrafer les étiquettes / Arrêter d’anticiper / Jouer sa vie / Un RER et deux métros pour fêter l’anniversaire de Pauline / Offrir des boucles d’oreilles choisies à deux et un trophée en papier à monter soi-même / Deux RER et un métro : course contre la montre dans les couloirs souterrains / Mes premiers Solidays : trois concerts, un repas éthiopien et un thé à la menthe / Tout est alright / L’art de la décadence / Non mais à part lui qui oserait s’habiller comme ça pour son concert ? / Le bois de Boulogne la nuit / Quatorze kilomètres de périphérique, un demi-tour / Apprendre à calligraphier son initiale japonaise / Découper et creuser une gomme-sceau / Dessiner les légumes de saison / Déguster un millefeuille à la mangue dans un salon de thé chinois / Parking place Vendôme / Un mojito en face de l’Olympia / Rencontre intime avec Julien Doré / On m’a retiré ma carte de fidélité / Glace et lecture au parc / La bonne nouvelle du vendredi matin…

D’après une idée de Mokamilla