J’ai découvert par hasard un joli mot à la désuétude poétique :

Suivez-moi-jeune-homme. n. m. inv. 1866 de suivre, moi et jeune homme. fam. vieilli. Pans d’un ruban de chapeau de femme, qui flottent sur la nuque.

Il m’a rappelé une belle exposition au musée d’Orsay : « L’impressionnisme et la mode » visitée il y a trois ou quatre ans.

 

Monet, Claude. Bazille et Camille (Etude pour le Déjeuner sur l'herbe), 1865.
Monet, Claude. Bazille et Camille (Etude pour le Déjeuner sur l’herbe), 1865.
Publicités

2 réflexions sur “Suivez-moi-jeune-homme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s